Achat de bateau de plaisance : n’oubliez pas votre permis

La conduite d’un voilier en mer ne nécessite aucun permis. En revanche, la loi vous interdit de conduire un bateau de plaisance à moteur en mer tant que vous n’avez pas obtenu votre permis plaisance option « côtière ».

2 épreuves

Tout comme l’examen du permis de conduire d’une voiture, celui du bateau de plaisance est structuré en 2 épreuves : une théorique et une pratique. Dans le cas de la voiture, https://www.codeclic.com/gratuit.php vous permet une préparation en ligne de la partie théorique. Pour le bateau, il est préférable de faire une préparation dans un établissement agréé et d’enrichir vos révisions en ligne. Naviguer en pleine mer est en effet assez complexe, surtout pour vous orienter. Un suivi par des professionnels est plus que primordial. L’examen est ouvert aux personnes âgées de 16 ans et plus.permis-bateau

Puissance et distance

Un voilier n’est pas éligible à ce permis dans la mesure où il n’est pas équipé de moteur. Dans le cas où il en possède un, qui demeure d’une utilité auxiliaire, il doit présenter plusieurs caractéristiques pour qu’il puisse être piloté par un détenteur du permis. D’autre part, le bateau de plaisance dont il est question ici possède une puissance motrice de plus de 4,5 kilowatts. Par ailleurs, que vous naviguiez en mer, sur un lac ou un plan d’eau fermé, votre permis vous permet d’aller jusqu’à 12 kilomètres à partir de la terre ferme. Au-delà de cette distance, il vous est nécessaire de prendre un permis plaisance option « côtière » avec extension hauturière. Notez enfin que, d’une manière générale, le permis plaisance est exigé pour piloter tout véhicule nautique à moteur. Ainsi, ne vous aventurez pas en mer sur une motonautique ou un scooter des mers sans ce document.permis-voilier

Publié dans Non classé, Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*